Conférence de Marta Severo: Plateformes contributives culturelles – 25/2/2022

Université Côte d’Azur – Campus Carlone – Salle du Conseil

le 25 février 2022

Plateformes contributives culturelles : enjeux théoriques et méthodologiques

Marta Severo – Université de Paris Nanterre

Ces dernières années, le développement des technologies numériques a donné un nouvel essor à la figure de l’amateur, notamment dans le domaine culturel. Plusieurs institutions ont ouvert des plateformes contributives, pour permettre aux amateurs, ou plus généralement aux citoyens, de participer à la construction des savoirs. Cette communication vise à proposer une nouvelle approche théorique et empirique pour étudier les plateformes contributives culturelles. En rejetant l’idée de plateforme comme espace numérique unique et autosuffisant, nous proposons de considérer et d’analyser la plateforme contributive comme un dispositif multi-espace mettant en relation les espaces numériques des amateurs et des institutions. Nous approfondirons le cas d’étude d’1 Jour 1 Poilu.

Marta Severo est professeure des universités en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris Nanterre et membre junior de l’Institut Universitaire de France. Elle est membre et directrice adjointe du laboratoire Dicen-IDF. Les pratiques participatives et contributives en ligne, les représentations du territoire par les données du web, l’analyse des médias sociaux et la visualisation de l’information figurent parmi les thématiques de recherche qu’elle développe. Elle a obtenu plusieurs financements (en particulier le projet ANR COLLABORA sur les plateformes contributives culturelles). Elle a récemment publié la monographie L’impératif participatif. Institutions culturelles, amateurs et plateformes (2021). En 2019, elle a rejoint le conseil scientifique d’Open Edition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.